LTDD
Cie Le Temps de Dire

5, rue Irène Joliot Curie
84000 Avignon
06 80 07 31 16

"SALUBRITÉ PUBLIQUE" cabaret anti-fâcheux du 7 au 24 Juillet 2016 à 20H30 (relâche le 11 et le 18) THÉÂTRE BOURSE DU TRAVAIL CGT - rue Campane AVIGNON

Abonnez-vous au RSS pour être tenu au courant des prochaines dates des Travailleurs de la Mer
Dates
Dossier de Presse
Presse
Fiche Technique
Technique

Les Travailleurs de la Mer
d'après Victor Hugo

L'Humanité

« Paul Fructus, qui n’a pas froid aux yeux, escalade ce sommet romanesque, les Travailleurs de la mer, édifié par Hugo en 1864, lors de son exil à Guernesey…
Durant son exil qui durera vingt ans, devenu républicain définitif, Hugo écrit d’abondance, debout, mêlant tout, la rage et l’idéal, le lyrisme et le sarcasme politique. Avec les Travailleurs de la mer, sous les traits de Gilliat seul contre tout et tous, il brosse son autoportrait rude.
 C’est cela que donne à éprouver Paul Fructus, au cours d’une sorte de vaillant combat bouffeur d’énergie. Par bonheur il n’en manque pas, profère le texte dont on ne perd ainsi aucune ressource. C’est fort, vivant, chaleureux. À l’image du poète inusable dont on ne se lasse pas. »

Jean Pierre Léonardini

France Culture

« Vous trouverez dans ce texte et dans le jeu époustouflant de Paul Fructus le romantisme universel de Mobydick de Melville, le lyrisme de Victor Hugo propres à rendre au peuple sa dignité et son courage. ...La bataille du marin Gilliat contre la mer et ses profondeurs, contre lui-même aussi , ses rêves, ses fantômes, est un spectacle initiatique qui vous réunira jeunes et vieux pour affronter la vie, ses incertitudes, ses injustices... »

Aline Pailler

La Terrasse

« Paul Fructus réussit une remarquable adaptation des Travailleurs de la mer, de Victor Hugo, qu’il interprète avec un sens du rythme, un art de la démesure épique et une émotion éblouissants »

Catherine Robert

Vaucluse Matin

« ...Paul Fructus se livre totalement tant physiquement que psychologiquement. Sur fond de florilège de mots qui roulent, claquent, murmurent. Une pièce intense, profonde dont l’action est rythmée par le piano et l’accordéon. Le public captivé, conquis, retient son souffle du début à la fin. »

Mireille Picard

La Marseillaise

« Paul Fructus a su retenir l’essentiel du texte, sa force poétique, sa puissance émotionnelle et dramatique résumée en « l’exil, la rage, le rêve ».Il exprime la révolte ce Victor Hugo contre l’ordre social, moral et religieux. Et Gilliat le marin que le comédien incarne avec une fougue époustouflante est la preuve éclatante de l’amour et du respect que porte l’auteur des« Misérables » aux gens de peu. »

Myriam Stock